1969

2018
Aux lisières de la danse et de la performance...
10 artistes réagissent aux 10 points
d’un télégramme de Wolf Vostell

En 1969, «année érotique», comme le chantaient en duo Gainsbourg et Birkin, l’art aime les manifestes et les provocations. L’artiste Wolf Vostell se rend au bureau de poste de la rue Casteix dans le quartier de la Bastille à Paris, pour y expédier un télégramme à l’intention du critique d’art Raphaël Sorin qui lui avait proposé de participer à une exposition. Dictée par l’artiste allemand à l’employé des postes, cette réponse urgente n’est pas facile à saisir...

Image: Télégramme, 1969 © THE WOLF VOSTELL ESTATE
Séquence sonore: Elektronischer dé-coll/age Happening Raum, 1968 © THE WOLF VOSTELL ESTATE

Né en 1936 à Paris, Jean-Jacques Lebel rencontre Billie Holiday, Marcel Duchamp et André Breton à New York. Très tôt, il s’engage lui-même en art, en poésie et en politique.

En 1955, à Florence, il crée la revue Front Unique (art, poésie, anticolonialisme).

En 1960, il organise à Venise le premier happening en Europe. À Paris et Milan, il organise l’Anti-Procès – un soulèvement international d’artistes s’opposant à la guerre d’Algérie et à la torture – et Le Grand Tableau Antifasciste Collectif.

En 1964, à Paris, Jean-Jacques Lebel invente le Festival de la Libre Expression qui s’ouvre à des artistes, des poètes, des cinéastes et des musiciens (dont Erró, Tetsumi Kudo, Carolee Schneemann, Man Ray, Ben, Daniel Pommereulle, Lawrence Ferlinghetti).

En 1979, il crée le festival nomade Polyphonix, qui réunit des artistes de tous les continents en un rhizome polytechnique consacré au dialogue et à l’hybridation des arts expérimentaux. 

Les rétrospectives de son travail ont eu lieu au MAMCO de Genève et au ZKM de Karlsruhe.

Affiche de la manifestation/exposition Anti-Procès 3 à Milan, 1961, reproduisant le Grand Tableau Antifasciste Collectif.

 

Photo collective, Anti-Procès 3, Milan, 1961.
De gauche à droite: Lucio Fontana, Daniel Pommereulle, Nobuya Abe, Valério Adami, Alain Jouffroy, Wolf Vostell, Margherita Russo, Meret Oppenheim, Cazac, Piotr Kowalski, Erró – devant le Grand Tableau Antifasciste Collectif. Photo Mario Dondero, archives Jean-Jacques Lebel.

Something
is Happening

ce sont 10 artistes
interviewés sur
leurs rapports
aux avant-gardes
du passé.
Plus de 100 vidéos
à découvrir
sur grand écran. Ce site n’est pas accessible
depuis les appareils mobiles.
Une recherche soutenue par
l’ENSAPC et le CND.