1969

2018
Aux lisières de la danse et de la performance...
10 artistes réagissent aux 10 points
d’un télégramme de Wolf Vostell

En 1969, «année érotique», comme le chantaient en duo Gainsbourg et Birkin, l’art aime les manifestes et les provocations. L’artiste Wolf Vostell se rend au bureau de poste de la rue Casteix dans le quartier de la Bastille à Paris, pour y expédier un télégramme à l’intention du critique d’art Raphaël Sorin qui lui avait proposé de participer à une exposition. Dictée par l’artiste allemand à l’employé des postes, cette réponse urgente n’est pas facile à saisir...

Image: Télégramme, 1969 © THE WOLF VOSTELL ESTATE
Séquence sonore: Elektronischer dé-coll/age Happening Raum, 1968 © THE WOLF VOSTELL ESTATE

Né en 1966, Jean-Luc Verna est un artiste pluridisciplinaire qui place le corps au centre de son travail. Il utilise le dessin au même titre que la photographie, l’installation, la musique, et la danse – comme il utilise son corps et sa peau – comme un espace à travestir et à transformer. En 2017, il signe sa première chorégraphie, Ucello, Ucellacci & The Birds.

Son univers, entre culture savante et culture populaire, est jalonné de références artistiques, mythologiques, cinématographiques et musicales. Il réinvente un panthéon où se croisent l’histoire de l’art et l’imagerie rock de Siouxsie and the Banshees, T. Rex, Sex Pistols, Killing Joke, Bauhaus. Il interprète aussi ses propres compositions ou des airs de Donna Summer, Cerrone, Barbara, etc.

Qu’il soit acteur transgenre pour Brice Dellsperger dans la série des films Bodydouble, performeur pour la chorégraphe Gisèle Vienne ou chanteur du groupe I apologize, il ne cesse de repousser les limites de son propre corps, qu’il met en scène, nu ou travesti.

Jean-Luc Verna est représenté par la galerie Air de Paris.

Les membres du groupe I apologize, 2017.
Jean-Luc Verna, Ucello, Ucellacci & the Birds, 2017.
Jean-Luc Verna, Paramour, CD, 2014.

Something
is Happening

ce sont 10 artistes
interviewés sur
leurs rapports
aux avant-gardes
du passé.
Plus de 100 vidéos
à découvrir
sur grand écran. Ce site n’est pas accessible
depuis les appareils mobiles.
Une recherche soutenue par
l’ENSAPC et le CND.